Panier

Votre panier est vide.
TORSION DE L'ESTOMAC

Aujourd’hui nous allons parler d’une situation maladive dès plus urgente qui se rencontre généralement chez les grands chiens de race adultes présentant une cage thoracique profonde.  L’exemple type est celui du Dogue Danois mais les lévriers de même que le chien-loup Irlandais et les Greyhounds y sont sensibles également. Le cas peut se présenter chez d’autres races et aussi chez les chats mais plus rarement. Les causes relatives à une torsion stomacale soulèvent encore beaucoup de questions.

Ce que nous savons par contre, c’est que cela commence par une prise exagérée d’aliments qui va provoquer une dilatation de l’estomac et une production de gaz. A cause de cette dilatation, une pression va s’exercer au niveau du coin de l’estomac empêchant que des nausées se produisent, l’influx nerveux ainsi que l’apport sanguin de l’estomac vont être bouleversés. La pression exercée par la dilatation de l’estomac va aussi appuyer sur les intestins se trouvant à l’arrière et dont l’évacuation va se faire avec difficulté. La rate va se dilater et se déplacer de l’autre côté de la cavité ventrale en entraînant l’estomac qui s’y trouve rattaché le faisant pivoter une fois où même plusieurs fois sur son propre axe. L’apport sanguin va alors être fortement perturbé et l’estomac va commencer à se dégénérer. Ces phénomènes sont irréversibles si la situation n’est pas rétablie par une opération endéans les 3 à 4 heures. La torsion stomacale doit donc être ici pronostiquée avec réserve.  On peut reconnaître une torsion stomacale en constatant le gonflement de la cavité ventrale du côté droit juste derrière les derniers côtés. Les chiens atteints vont avoir de fréquents hauts le cœur sans pour autant vomir. Des problèmes respiratoires allant jusqu’à la respiration par la gueule ouverte vont apparaître. Il va s’en suivre une suffocation avec un pouls faible et rapide et sans intervention rapide les animaux mourront suite à l’état de choc. Il est impératif d’agir très vite. Dans un premier temps il s’agit de décompresser l’estomac dilaté et ensuite de traiter l’état de choc. Les animaux dont l’état est stabilisé peuvent être opérés. L’estomac est vidé de son contenu, les parties mortes retirées et la position normale est rétablie. La rate peut être éventuellement retirée. L’estomac est ensuite fixé à la paroi de la cage thoracique afin d’éviter de nouvelles torsions.

Malgré les traitements efficaces il arrive parfois qu’un certain nombre d’animaux meurent pendant la période de convalescence. Cela est du principalement à la trop grande détérioration de la muqueuse stomacale dont l’étendue est difficilement constatable et visible en cours d’opération. L’état de choc qui s’accompagne de toutes sortes de dérèglements dans l’équilibre du métabolisme corporel est également un facteur de cause de mortalité pendant la convalescence post-opératoire.  Nous retiendrons que dans le cas d’une torsion stomacale la rapidité, la pose du diagnostic et un traitement adéquat sont essentiel d’autant plus qu’il peut s’agir d’une question de vie ou de mort. A retenir également les grandes races de chiens et les hauts le cœur se produisant sans dilatation de la cavité ventrale.

Il est absolument nécessaire d’informer votre vétérinaire sur ce qui précède sans attendre une amélioration. 

La vétérinaire

  • DDR fotostyling