Panier

Votre panier est vide.

The GINB Gazette - Avril 2019

Placé le
04 Juin 2019

 

 

“Tu n’es pas mort seul” : la bouleversante lettre d’une femme qui a voulu sauver un chien errant

Un texte poignant et magnifique que tout le monde devrait lire.

Il n'y a rien de plus déchirant que lesinstants précédant le décès d'un animal de compagnie. Mais qu'en est-il du moment où un chien que vous n'aviez jamais vu meurt sous vos yeux et que vous êtes la seule personne à pouvoir lui venir en aide ?

“Tu n’es pas mort seul”

Katie Nicole Flowers a vécu une telle expérience il y a quelques jours et elle a tenu à la partager via son compte Facebook. Alors qu’elle était en voiture, elle remarque un peu plus loin une ombre sur le sol, dans la poussière. Elle décide de s’arrêter pour aller voir et découvrir un chien de 22 kilos qui ne pouvait plus bouger. Allongé dans un fossé, couvert de tiques et autres puces, et visiblement affamé, le chien semble beaucoup souffrir. Katie s’approche plus près pour lui faire quelques caresses et le rassurer. Le chien tente alors de se lever, en vain. C’est impossible. Il lèche alors la main de Katie qui décide de le porter dans sa voiture pour lui trouver de l’aide. 

Le trajet jusqu’au cabinet du vétérinaire est compliqué. Katie garde en permanence une main sur la bête pour le rassurer et lui donne aussi à boire. Une fois sur place, le vétérinaire aide Katie à faire entrer le pauvre animal et lui explique qu’il est trop tard pour l’aider. Il a le dos brisé et doit être euthanasié afin d’abréger ses souffrances. Dévastée, Katie reste à ses côtés jusqu’à son dernier souffle, pour qu’il ne meure pas seul. 

En quelques jours, le message de Katie a été partagé plus de 60.000 fois.  Une très belle déclaration d’amour

Ci-dessous, le message publié par Kathy sur son compte Facebook :

 

Tu n'es pas mort seul aujourd'hui.

Je ne sais pas comment je t'ai vu dans ce fossé sur la route de mon travail, mais je suis tellement contente de l’avoir fait. Tu étais maigre, couvert de saleté et de tiques. Tu as gémi, m’as léché la main et essayé de te lever. Mais tu ne pouvais pas car tes pattes ne te portaient plus. 

Je t'ai traîné hors du fossé et je t'ai porté dans ma voiture. Tu pesais plus de 20 kilos, et j'ai essayé de te porter avec soin, mais c'était dur et je savais que tu souffrais. Mais tu n’as jamais été agressif. 

Tu as pissé sur mes jambes quand je t'ai porté, et tu as pissé sur le siège de la voiture. Pas de souci, je sais que tu ne pouvais pas te contrôler.

Je t'ai conduit chez le vétérinaire aussi vite que j'ai pu, tu n’as pas vraiment aimé ce trajet en voiture. Avais-tu déjà été dans une voiture ? J'ai gardé ma main sur toi tout le chemin pour que tu saches que tu n'étais pas seul. Je t'ai donné de l'eau, et tu as bu toute la bouteille. Depuis combien de temps étais-tu seul dans ce fossé sans rien à manger ou à boire ?

Je t'ai emmené chez le vétérinaire. J’ai appelé pour qu’on m’aide à te sortir de la voiture, parce que je ne voulais pas te faire plus mal que tu n'avais déjà mal. Mais pendant qu'on attendait,je n’ai jamais cessé de te caresser la tête. Je t’ai parlé. Je t’ai dit que tout irait bien.

Ils t'ont pris et ont su tout de suite que tu avais le dos cassé. Il n'y avait rien qu'ils puissent faire.

Ils m'ont dit qu’un homme allait t’enterrer avec amour sur le terrain devant sa ferme. Je ne sais pas si c'est vrai ou non, mais j'aime croire que c'est le cas.

J'ai caressé ta fourrure pendant qu'ils t'ont endormi, et j'ai pleuré quand tu as rendu ton dernier souffle.

Je ne sais pas si tu avais connu l'amour avant aujourd'hui. J'espère. Mais même si ce n’est pas le cas, j’espère que tu sais que tu as été aussi aimé dans tes derniers moments. Tu as eu de l'importance pour quelqu'un. Et je te porte dans mon coeur pour toujours.

Tu n’es pas mort seul aujourd'hui. “

 

 

 

 
 
 
  • DDR fotostyling