Panier

Votre panier est vide.

Espagne Mise A Jour Sept 2018 - Jeu30Août

Placé le
11 Septembre 2018

 

 

Jeudi 30 août 2018.

Aujourd’hui, après 3,5 jours de “repos”, de balades, de visites à des musées et de discussions au sujet de notre « passé et présent » commun et surtout après beaucoup de Lionel, nous amenons Marianne à l’aéroport. Avant, nous rendons une dernière visite à notre patient, tant choyé, dont l’état s’est nettement amélioré les deux derniers jours et qui a développé une prédilection pour les croissants. Après la photo obligatoire, elle répète encore une fois que Dirk et son copilote Roel, peuvent déposer Lionel et Marie-Jeanne, jeudi matin, chez elle. Son ami Philippe est au courant qu’ils arriveront vers 4 ou 5h00 du matin. .. Après un dernier baiser, nous la voyons disparaître dans les bâtiments de l’aéroport avec ses bagages qui pèsent 6kg à cause de tout son matériel médical… Nous retournons à la maison pour rejoindre les 16 garnements qui doivent nous attendre impatiemment…

 

Dimanche 2 septembre 2018.

Aujourd’hui, il y a tout juste 3 semaines qu’on a apporté Lionel à Casa Belgica. Après un combat de plus de 2 semaines, ses chances ont tourné car depuis quelques jours, il mange de façon autonome, 2 sortes de croquettes et une huitaine de mini croissants par jour… La blessure suturée dans la nuque est, tout comme la plaie au côté, presque fermée et ne porte plus de traces de pus et à chaque fois que Dirk le sort, nous sommes très heureux de voir les grands pipis et les magnifiques cacas qu’il réussit à produire. Aujourd’hui, Dirk a suivi le conseil de Marianne en lui enlevant, pour la première fois, son bandage et il a injecté la blessure avec un spray à base d’argent. Après que j’aie demandé pour la énième fois si le spray est résistant aux mouches et après lui avoir donné un croissant, Dirk l’emmène dehors. Comme toujours, nos chiens se bousculent pour être bien au courant de tout… Pendant que Dirk promène Lionel, je fais des vidéos qui viendront à point pour les générations à venir…    

 

Lundi 3 septembre 2018.

Aujourd’hui nous finissons l’été de la même façon que nous l’avons entamé et nous emmenons Marie-Jeanne, une dernière fois, à Talavera de la Reina. Après avoir examiné les nouvelles radios, le docteur Frutos est plus que satisfait de l’évolution de la patte de notre « dame de fer » et après avoir pris congé du véto, nous retournons heureux et satisfaits à Casa Belgica. Encore un de sauvé et après une revalidation chez Marianne elle sera prête pour, espérons-le, un meilleur monde que celui qu’elle a connu jusqu’à présent. Elle le mérite bien car cette une dame fantastique, très belle et avec le temps, elle cessera de boîter et elle redeviendra l’élégance même… Donc, si le cœur vous en dit et que vous rêvez d’une belle galga grise bringée…

 

Du fait que Vali et Co partent ce soir pour un mois en Roumanie, nous déposons Marie-Jeanne à la maison et nous nous dépêchons de faire nos courses car, hier soir, Marie-Carmen nous a contactés pour demander si les gens, qui ont apporté Lionel, pourraient lui rendre une petite visite avant qu’il ne parte pour la Belgique… Nous sommes encore sur le chemin du retour, qu’elle nous contacte déjà pour demander où nous nous trouvons… Je lui réponds que dans 10 minutes, nous serons rentrés mais qu’il nous faut un peu plus de temps afin de décharger nos courses mais hélas… elle a déjà raccroché… Elle arrive en même temps que nous mais heureusement, elle est encore en pleine conversation avec quelqu’un ce qui donne à Dirk le temps de décharger et à moi de vite me changer. Je ne suis habillée qu’à moitié lorsque les chiens me font déjà savoir que nous avons de la visite et que Dirk me somme de venir ; soupir, je suis tellement fatiguée…

Lorsque Marie-Carmen arrive en compagnie de Louis et du jeune couple, je leur demande de bien vouloir rester derrière la grille afin de ne pas trop le déstabiliser. Après tout ce qu’il a vécu, il est encore très fragile aussi bien physiquement que psychiquement du fait qu’il a été attaché à une chaîne et qu’il apprend seulement maintenant à se déplacer dans un « espace ». Il amène encore partout sa chaîne fictive et dès qu’il y a trop de commotion, il se couche terrifié. Lorsque Dirk entre dans le jardin avec Lionel, ils n’en croient pas leurs yeux et sont très émus, tout comme moi évidemment. Ils le dévisagent et écoutent, bouche bée,  les histoires au sujet du calvaire préliminaire à la convalescence de Lionel-L . Ils rient, tout en pleurant, lorsque je raconte qu’il raffole de croissants et que nous avons acheté trois boîtes afin d’avoir une réserve pour le voyage vers la Belgique. Avant qu’ils ne partent, je promets d’envoyer des photos.

Video Lionel 3 

Au cours de la soirée, Lionel-L sort pour la première fois comme un grand sans l’aide de Dirk !!! Voilà un grand pas en avant. Je n’ai presque plus de larmes… Mercredi, Roel le copilote, arrivera à Casa Belgica. La fièvre du départ commence à monter aussi bien chez Dirk que chez moi. Les chiens sentent également que quelque chose se prépare…  

 

 

 
  • DDR fotostyling