Panier

Votre panier est vide.
Déficience rénale chronique

Déficience rénale chronique (DRC)   

Je voudrais vous parler aujourd’hui d’un problème fréquent chez les vieux chiens, mais aussi chez les moins vieux. Le sujet sera la déficience rénale chronique. 

Déficience rénale signifie que les reins ne peuvent effectuer leur travail normalement : les déchets ne sont plus éliminés de manière adéquate et se concentrent alors dans le sang et le corps. Cela signifie que le rein a perdu déjà 70 % de sa capacité normale. Chronique, signifie, par opposition à aigu qu’il s'agit ici d'un processus terminal et irréversible de la maladie.  La déficience rénale chronique est une maladie courante chez les vieux animaux, mais peut également surgir après une déficience rénale aiguë par exemple comme suite à une infection ou une intoxication.

Les maladies infectieuses sous-jacentes comme une infection de la matrice ou la leishmaniose peuvent endommager tellement longtemps le rein que le processus devient irréversible. Les malformations congénitales des reins peuvent aussi en être la cause. 

Quelles sont les caractéristiques de la déficience rénale chronique ?

Le premier symptôme est une soif anormale et l’animal urine beaucoup, l’urine est très peu concentrée et claire comme de l’eau. Suivent la mauvaise haleine, les vomissements et la diarrhée, le refus de toute nourriture. Tout ceci provient du fait que les déchets concentrés dans la bouche et le reste du tube digestif vont endommager les muqueuses. À ce moment, nous sommes à vrai dire déjà dans une phase très critique qui réagit parfois très difficilement au traitement.  Le diagnostic sera fait après un examen clinique du chien et d’un examen sanguin. Une radiographie de l’abdomen peut déjà révéler des reins de trop petite taille et ceci peut être un signe précoce. 

Y a-t-il encore un traitement ?

Il est très important que le diagnostic soit fait le plus tôt possible puisqu’il s’agit d’un processus irréversible et s’aggravant toujours plus. Le traitement ne sert qu’à ralentir l’évolution du processus. La déficience rénale chronique est incurable, donc la rapidité du constat et du diagnostic est très importante.  Le but du traitement est alors de ralentir le processus de maladie et de diminuer les désagréments physiques autant que possible. Un régime spécial pour les reins limité en protéines, mais de haute qualité, surtout pauvre en phosphore est important, mais ce qui est encore plus important, c’est que l'animal continue à manger bien sûr : à défaut de quoi l'animal va entamer ses propres protéines en causant encore plus de déchets impossibles à traiter par les mauvais reins. L'eau fraîche doit toujours être disponible. Éventuellement un antivomitif et un contrôle sévère de la diarrhée si nécessaire. En outre, il est très important de tenir le chien en bonne condition puisque p.ex des petites infections peuvent causer une aggravation soudaine du problème. 

Vétérinaire Van Herck Marc